Ces dernières années, nous avons observé davantage de cas où les travailleur·euse·s quittent leur emploi pour un autre, plutôt que d'être licencié·e·s. Voici quelques conseils pour vous aider à mieux vous positionner en tant que jeune travailleur·euse après avoir perdu votre emploi :

Faites le point sur ce qui vous défini le mieux
Évaluez vos compétences, vos atouts et vos intérêts. Identifiez ce que vous faites bien et ce qui vous passionne. Cela vous aidera à cibler les opportunités professionnelles en adéquation avec vos compétences et vos préférences.

Mettez à jour votre CV et votre profil en ligne
Votre CV doit refléter vos compétences, votre expérience professionnelle et toute formation récente. Actualisez également vos profils sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn. Un CV pertinent et un profil en ligne soigné peuvent attirer l'attention des recruteur·euse·s.

Élargissez votre réseau
Le réseau est crucial pour découvrir de nouvelles opportunités. Adhérez à des groupes et associations professionnelles, participez à des événements de réseautage et nouez des liens avec d'ancien·ne·s collègues, ami·e·s et contacts professionnels. Un réseau étendu augmente vos chances de dénicher des offres intéressantes.

Recherchez activement des emplois
Consultez les annonces en ligne, utilisez des sites spécialisés et des agences de recrutement, et mobilisez votre réseau pour trouver des postes adéquats. Postulez aux emplois qui correspondent à vos compétences, même s'ils diffèrent de votre poste antérieur.

Explorez de nouvelles opportunités
La perte d'emploi peut être l'occasion d'envisager un changement de secteur ou de profession si cela vous attire et correspond à vos compétences. Se reconvertir peut ouvrir de nouvelles perspectives.

Formez-vous et développez vos compétences
Investissez dans votre développement professionnel par des cours, des formations en ligne ou des certifications. Améliorer vos compétences rend votre profil plus attractif.

Soyez ouvert·e aux emplois temporaires ou à temps partiel
En l'absence d'un poste à plein temps, considérez des missions temporaires, des emplois à temps partiel ou le freelancing. Cela permet de gagner en expérience et de sécuriser des revenus pendant vos recherches.

Préparez-vous pour les entretiens
Préparez soigneusement vos entretiens. Soyez prêt·e à parler de la perte de votre emploi précédent de manière constructive, valorisez vos compétences et démontrez votre valeur ajoutée pour l'entreprise.

Restez positif·ve et persévérant·e
La quête d'emploi peut être longue et éprouvante. Gardez une attitude positive et ne baissez pas les bras. Les opportunités se présenteront, continuez à chercher activement et avec détermination.

Perdre son emploi est certes un défi, mais c'est aussi une chance pour grandir personnellement et professionnellement. En suivant ces conseils, vous pourrez vous repositionner avantageusement en tant que jeune travailleur·euse et saisir de nouvelles opportunités pour progresser dans votre carrière.

- Stéphane Dignard, président fondateur de Recrutement intégral 

Accueil et intégration : un investissement rentable

Consultez notre guide d’accueil et d’intégration afin que votre nouvel employé s’adapte aisément à son nouveau poste.

Blogue

Petit guide pour un recrutement éthique et responsable

14 juin 2024