C’est au milieu des années 2000 que ce terme fait son « apparition », alors que cette pratique gagne en popularité dû à l’avènement des réseaux sociaux et aux avancées technologiques en matière de télécommunication. Bien que le ghosting désigne a priori un comportement de fuite lié aux relations amoureuses, celui-ci peut s’appliquer à toutes les sphères du quotidien.

Des promesses en l’air

Si vous n’êtes pas familier avec l’expression, voici un exemple usuel de ghosting, ce phénomène qui mène à un questionnement et à un sentiment d’incompréhension sans borne. Disons que vous placez une annonce sur Marketplace, une plateforme de vente en ligne offerte aux usagers Facebook, et que vous recevez quelques messages de la part de personnes soi-disant intéressées par l’article que vous vendez. Vous répondez évidement promptement à chacune de ses personnes, par souci de courtoise et de gros bon sens. Or, la majorité de ces personnes ne donneront aucunement suite à la correspondance, et ce, sans préavis. Pire encore, une personne avec qui vous aviez pris rendez-vous et qui devait passer ramasser l’article ne s’est jamais présentée, sans même donner suite à cet acte manqué.

Silence radio

À l’instar des réalités virtuelles, ce phénomène se produit régulièrement dans le monde du recrutement. Nombres de candidats, à la suite de l’initiation d’un processus auprès d’un recruteur ou d’un employeur, disparaissent soudainement sans plus donner de nouvelles. Mais quels sont les motifs pouvant conduire un individu à agir de manière aussi irresponsable et autodestructrice?

Notamment, il peut s’agir d’un employé inconfortable et honteux de chercher un emploi ailleurs, et incapable d’affronter la situation au moment où des occasions concrètes se dessinent. Le comportement peut également représenter une envie, consciente ou non, de remettre la monnaie de sa pièce à un recruteur ou à un employeur ayant usé de cette pratique douteuse auparavant. Enfin, cela peut être dû aux aléas de la vie, et résulter d’un incident tragique ou d’une raison de force majeure. Mais entre vous et moi, cette dernière option est assez peu probable.

Une erreur qui hantera vos rêves

Lorsqu’un candidat potentiel file à l’anglaise, son geste sera perçu comme un véritable manque de respect, de jugement, d’engagement, d’estime et de transparence auprès des employeurs et des recruteurs. Qui plus est, ceux-ci pourront associer le comportement à une peur de la confrontation, à de l’orgueil, ou pire encore, à de l’insouciance ou de la négligence.

Comme le monde (du recrutement) est petit, une tache à votre dossier pourrait ressurgir à un moment où vous ne vous y attendez pas, et avoir un impact sur votre candidature dans le cadre d’une offre qui vous tiendrait réellement à cœur.

Ainsi, il est fortement recommandé de collaborer et de communiquer vos intentions à chaque étape du processus, qu’elles soient favorables à l’emploi ou non, en vue de préserver à la fois votre intégrité et un lien professionnel de confiance avec le recruteur ou l’employeur. Cela vous sera utile lorsqu’une occasion adaptée à votre profil se manifestera dans le futur.

Bienvenue dans le monde des vivants

En optant pour la lumière et la transparence, vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour poursuivre une carrière prometteuse. En ce sens, méfiez-vous des recruteurs ou des employeurs qui, eux aussi, pourraient utiliser le ghosting pour se défiler. En tant qu’agence de recrutement, nous nous faisons un devoir de favoriser une communication basée sur le respect et, pour ce faire, nous assurons un suivi serré auprès des candidats et des recrues qui font appel à notre équipe. Après tout, un processus d’emploi, au même titre qu’un rendez-vous galant ou une transaction sur Marketplace, mérite qu’on lui accorde tout le respect voulu, que cet échange soit concluant ou non.


[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Ghosting

Accueil et intégration : un investissement rentable

Consultez notre guide d’accueil et d’intégration afin que votre nouvel employé s’adapte aisément à son nouveau poste.

Blogue

Le processus d’embauche en ligne : une nouvelle réalité virtuelle

23 mars 2021